Sous-effectif chronique à l’EIC : SUD-Rail va en DCI

Mar 1, 2021 | EIC PSE

La direction partage le constat d’une situation catastrophique, et admet que plus d’une vingtaine de postes sont vacants, du jamais-vu ! Néanmoins, les mesurettes apportées en guise de réponse et le niveau de recrutement bien trop faible pour compenser les départs ne sont pas de nature à résorber le problème.

INTERVENTION DE L’INFRALOG : Le « deux poids –deux mesures » s’intensifie, l’établissement cautionne !


Contrairement à ce qu’affirme sans sourciller la directrice, l’intervention de ces agents de l’infralog, et particulièrement de ceux de l’EAC IdF n’a rien à voir avec l’augmentation de la charge travaux ! En effet ceux qui sont présents sur le périmètre de l’établissement occupent des vacants depuis des mois comme au P2 de Bercy ou font tout simplement office d’agents de réserve comme à Vigneux ou ailleurs.
L’établissement porte la responsabilité de la mise en concurrence des agents de l’EAC et de l’établissement et organise ainsi une inégalité des rémunération en poste susceptible de créer des tensions dans les collectifs de travail. La situation pourrait dégénérer comme c’est déjà le cas sur l’EIC Paris-Est où un Droit d’Alerte a été déposé en ce sens, les tensions ayant atteint un niveau qui menace la santé psychologique des agents, voire la sécurité des circulations.

DCI-effectifs-EIC-PSE-10-02-21