Ouverture à la concurence : la promesse du moins-disant social !

Avr 23, 2021 | Tracts et communiqués divers de la fédération Sud-RAIL

Alors que les premiers d’appels d’offre TER sont en cours, c’est maintenant la question des acquis sociaux des salarié-e-s de la SNCF qui sont au cœur de l’attention du patronat du ferroviaire et du gouvernement. Après la loi ferroviaire de 2018, le patronat a une obligation de négociation d’un accord sur les droits que les agents SNCF transférés dans de nouvelles entités (ou dans des filiales de la SNCF) pourront conserver. Ces négociations ont donc commencé et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour le patronat, le fameux « Sac à dos social » est beaucoup plus petit que les promesses de l’époque voire est plutôt vide… Idem sur la question des congés et des repos.