Attention, concurence aux portes des technicentres !

Sep 24, 2021 | LN Matériel

tract_Materiel-_-002

La maintenance ferroviaire aƫse les convoiƟses des constructeurs mais aussi des Entreprises ferroviaires (TSO, COLAS
RAIL et consorts). Ils sont à nos portes, voire déjà en place pour les contrats de sous garanƟe. La réalité vient aujourd’hui
nous raƩraper. La région PACA a décidé de passer par pour exploiter la ligne (Marseille/Nice) avec des
augmentaƟons de fréquences et des condiƟons financières à la hausse avec un contrat de 8 ans (+2 en opƟon ). Les
conséquences seront immédiates pour les cheminots SNCF en 2024. Ils seront transférés vers ceƩe boite avant fin 2024 et
seront soumis à la CCN au lieu du statut et seront dépossédés de tous les accords d’entreprise de la SNCF. Cela concerne
plus de 250 cheminots tous méƟers y compris des agents de maintenance (environ 50 agents sur le TM de PACA).

Le 5 octobre 2021, la fédéraƟon SUD-Rail appelle les cheminots à
parƟciper massivement à la et aux manifestaƟons
interprofession-nelles pour obtenir de la SNCF un gel des
restructuraƟons , des aug-mentaƟons générales des salaires et l’arrêt
de suppression d’emplois . FARANDOU nous annonce déjà la
scenario 2022 avec plus de 3000 suppressions d’emplois au sein du
GPU SNCF. Entre les beaux discours au cours de ses visites de sites
et la réalité , SUD -Rail constate une grosse différence.
Seule la luƩe nous permeƩra d’obtenir les revendicaƟons MATERIEL
que SUD-Rail réclame depuis plus d e 2 ans :
à L’octroi des 7 euros/jour à tous les agents du matériel
à Le doublement de la prime de travail code prime 33
à L’augmentaƟon immédiate de 300 euros pour tous.
à Passage de l’indemnité de résidence à 150 euros mensuels
à L’abaissement du seuil de déclenchement pour la prime de 20€
par nuit à 50 nuits/an
Comme vous le savez déjà, des prestataires ont repris la maintenance des installaƟons
fixes dans nos Technicentres qui était faite auparavant par des cheminots. SUD-Rail
avait alerté et combaƩu ce système de dumping social . Les conséquences ont été
immédiates , des centaines d’emplois supprimés . Aujourd ’hui la direcƟon accentue
encore la pression sur le Technicentres pour encore diminuer les coûts. Elle n’a
aucune limite . L’exemple des pôles flux est édifiant. Dans certains TM ou TI ceƩe
mission est assurée par GEOPARTS en lieu et place de cheminots. Pourtant ce chainon
est essenƟel à la réparaƟon des matériels ferroviaires . Autre exemple , sur certaines
grosses OM, la direcƟon du matériel sous-traite ces opéraƟons souvent faites en TI
vers des entreprises privées comme celle sur les RAMES Z2N des lignes C et D.
SUD-Rail appelle les cheminots du Matériel à agir pour que cesse la casse de notre
ouƟl de travail pourtant reconnu dans le monde ferroviaire.

Comme à son habitude, la direcƟon naƟonale a cassé un
ouƟl d’intégraƟon des jeunes dans le monde du travail
pour en faire un ouƟl de peƟtes mains.
En effet au MATERIEL, beaucoup d’agents sont issus des
centres d’apprenƟssage ou depuis plusieurs années des
CFA, et en sortent avec des diplômes spécifiques à nos
besoins ferroviaires.

SUD-Rail dénonce ceƩe dérive qui appauvrit encore un peu plus les sources de recrutement au sein de nos TM et
TI. Si aujourd’hui beaucoup d’agents parƟcipent aux transmissions de savoirs via les tutorats et accompagnements.
Comment allez-vous les maintenir si aucun des alternants n’est recruté à la fin du contrat ?
SUD-Rail s’interroge sur une telle poliƟque sur le long terme. La SNCF peine à recruter sur « nos cœur de méƟers »
Matériel.
Les apprenƟs BAC pro, BTS et autres ne sont plus systémaƟquement embauchés malgré leur réussite à l’examen et les
tuteurs sont souvent « dégoutés » par ceƩe poliƟque. Si le but de l’alternance est de récupérer seulement la taxe
d’apprenƟssage payée par la SNCF. ConƟnuez, vous êtes sur la bonne piste……
SUD-Rail appelle au contraire à une alternance débouchant vers des emplois au sein de la SNCF et du MATERIEL. Le
but ulƟme de l’apprenƟssage est bien une intégraƟon rapide dans la boite ayant formé l’alternant.