SUD-Rail appelle la Surveillance Generale à se mobiliser le 19 octobre à 10h devant le siège SNCF à Saint-Denis

Oct 11, 2021 | LN SUGE

10.2021.SUD_.Rail_.LNSUGE.Appel_.19

Ces derniers mois, la direction de la Sûreté a pris une trajectoire inquiétante pour la
réalisation des missions des équipes opérationnelles de la Surveillance Générale. Nos
missions de sécurité publique sont contractualisées entre les activités, nous sommes
divisés, ballotés entre les « clients » de la SUGE, c’est inacceptable !
Dans une volonté d’économie non dissimulée, la direction nous a supprimé les
allocations « repas », les « complètes »… Comme si nous n’étions pas des cheminot-e-s
comme les autres ! Au quotidien, les agents sont en souffrance, management délétère,
travail non reconnu, gel des rémunérations… Les agents de la Sureté sont pris pour des
imbéciles !!!
En conséquence, non seulement de plus en plus d’agents SUGE démissionnent mais la
direction n’arrive plus à recruter !!! Quoi d’étonnant, avec une rémunération de plus en
plus faible pour un métier de plus en plus exigeant… Il est temps que cela cesse !
SUD-Rail revendique des mesures immédiates :
• Une SUGE unifiée et un arrêt de la contractualisation.
• Une augmentation salariale significative.
• Intégration de l’IPA et ICPA dans le salaire socialisé.
• Le retour de l’application du RH0131 concernant les

allocations et les indemnités.

Il est urgent que les cheminots de la
SUGE dénoncent les conditions de plus
en plus dégradées dans lesquelles ils
exercent. Il est temps de stopper la
spirale du déclin et de reprendre notre

avenir en main !