CSSCT Extra ” régio2N “

Déc 14, 2021 | ET Paris PSE

CSSCT-REGIO2N-13-decembre-2021

VITRE

A deux reprises en l’espace d’un mois et demi, une baie vitrée de l’espace voyageur d’une
(11R et 35R) a été retrouvée posée au sol. L’historique des deux rames montre
qu’aucune intervention de la part du Matériel n’a été faite sur ces baies. La direction nous annonce
que ce sont les 2 seuls cas en 7 ans d’exploitation de la Régio2N en France. A ce jour, l’enquête n’a
pas pu déterminer les causes de ces incidents. La direction du Matériel annonce qu’elle n’a pas
d’explication technique et qu’il n’y a pas de cause en lien direct avec la maintenance. La seule
explication avancée mais sans preuve est l’enlèvement du joint parclose par acte de
malveillance. Un dépôt de plainte a été effectué. Au sujet de la vidéosurveillance de la rame, les
images n’ont pas pu être visionnées car il faut une réquisition judiciaire et une fois de plus la lourdeur
des procédures fait que les images n’étaient plus disponibles.
ENRAYAGE

La direction nous a fait un rappel des actions que le conducteur doit mettre en œuvre pour éviter un
enrayage en Regio2N avec notamment la nécessité de mettre au moins 75% de freinage pour
avoir une efficacité optimale des anti-enrayeurs et de ne surtout pas modifier la position du
manipulateur pour éviter le re-calcul perpétuel des anti-enrayeurs.
La direction du Matériel précise que depuis novembre 2017, le logiciel anti-enrayeur a été modifié et
amélioré. Il permet également de suivre à distance le phénomène de commande perdue durant un
enrayage par rame et lieu. La direction peut alors déclencher une vérification de la rame ou un
traitement du rail. Au total sur les lignes D et R, le logiciel a permis de détecter 345 commandes
perdues depuis janvier avec un pic de 89 détections sur la semaine 43 (semaine de la tempête
Aurore). La rame 39R a, grâce à ce logiciel, été identifiée comme problématique et elle a été traitée
en maintenance. Pour le train laveur, c’est l’EIC et donc Réseau qui décide de son
déclenchement et des lieux de passage.

CRISSEMENTS

Une nouvelle campagne de mesures a été déclenchée le 24 novembre avec l’équipement de la 37R
pour une durée de deux mois. Le 10 décembre une tournée cabine était prévue pour faire des
relevés avec un micro portatif sur cette même 37R. Cette tournée a finalement été réalisée sur la 15R
car la 37R avait subi un accident de personne la veille.
A date, les données recueillies n’ont pas encore été analysées et la rame 37R va être remise en
service pour continuer la campagne de mesures. A terme, la direction du Matériel espère
identifier le ou les problèmes et les corriger.
En conclusion, la résolution du problème n’est pas pour demain et cela va durer encore plusieurs
mois. SUD-Rail ne lâchera pas le sujet et continuera de porter cet irritant dans les instances.

PANTOGRAPHES

Toutes les rames ont été équipées de pantographe avec des bandes magnétiques (SK2439) pour
combattre les effets du givre.