Mettons fin à l’austérité salariale : tous en grève le 27 janvier !

Jan 17, 2022 | Tracts et communiqués divers de la fédération Sud-RAIL

2022-01-11-Appel-interfeedeeral-CGT-SUD-Rail

Pour des augmentations générales de salaires en
sommes uniformes, 300€ pour l’ensemble des

travailleurs/ses du rail !

Pour des salaires d’embauches sans les primes à 1800

euros net !

Pour une revalorisation des primes de travail ainsi
que des éléments variables de solde à hauteur de

l’inflation !

Les luttes menées en 2021 l’ont montré, les patrons ne nous

donneront rien, il faut aller le chercher !

Alors le 27 Janvier, tous en et dans les manifestations

interprofessionnelles !
FÉDÉRATION DES SYNDICATS DE TRAVAILLEURS DU RAIL
SOLIDAIRES, UNITAIRES, DÉMOCRATIQUES

CGT – SUD – Rail

Paris le jeudi 13 janvier 2022
Le 27 janvier, engageons la
mobilisation dans le ferroviaire !

Les mobilisations des cheminot·e·s se sont multipliées ces dernières semaines. Les questions
salariales, sociales et les conditions de vie et de travail sont au centre de leurs préoccupations.
Les Fédérations CGT et SUD-Rail appellent à amplifier le mouvement en participant activement à la
journée de mobilisation interprofessionnelle du 27 Janvier.
Une meilleure répartition des richesses dès 2022 !
En ce sens, nous exigeons de la direction SNCF et du Gouvernement (actionnaire) d’ouvrir des négociations
concernant :
§ Une augmentation générale des salaires. La politique salariale
conduite par les dirigeant·e·s SNCF développe l’individualisation
des salaires et la division sociale.
Nous revendiquons le rattrapage de 20 ans de perte de pouvoir
d’achat et cela de manière régulière et non aléatoire.
§ La réécriture du décret « transfert » pour garantir le
maintien intégral des droits liés au régime spécial. Le 31
décembre dernier, en revenant sur ses propres engagements
formulés en 2018, le Gouvernement remet en question les
droits existants, notamment ceux du calcul des pensions de ou encore de la pension de
réforme.
Nous exigeons le maintien intégral des droits des cheminot·e·s concerné·e·s en cas de transfert.
§ Des moyens humains et matériels pour bien travailler, singulièrement en matière d’emploi et de
conditions de travail.
Face aux sous-effectifs chroniques et au mal-être au travail croissant, nous exigeons les moyens
nécessaires pour bien travailler, dans de bonnes conditions, assurer la production et, plus largement,
assurer le service public ferroviaire attendu par les usagers.
Ensemble pour défendre tous les services publics !
Nos deux Fédérations appellent les travailleuses et
travailleur du rail à s’inscrire pleinement dans la
journée de et de manifestations
interprofessionnelles à l’appel des organisations
CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL, Unef et UNL.
La crise sanitaire qui traverse notre pays est un
révélateur de l’état de nos services publics (santé,

éducation, transport, énergie, etc.), le constat
est alarmant et nécessite que les salarié·e·s
du public, du privé, les retraité·e·s et la
jeunesse s’unissent pour imposer une société
plus juste.

Les fédérations CGT des cheminots et SUD-Rail appellent à la et à
participer massivement aux manifestations du jeudi 27 janvier !
En 2022, nous disons stop à la régression

sociale