Le 1er juin 2022, disons le haut et fort : la concurence ferroviaire est une arnaque !!

18 Mai 2022

Appuyez sur “voir en plein écran” pour lire le tract. Ensuite vous pouvez le télécharger (bouton dans la barre du bas). Pour sortir du tract appuyez sur le bouton en bas à droite .

05.2022.SUD_.Rail_.Tract_.mobilisation.1er.Juin-2022.VF_

Dans le ferroviaire, la concurrence s’est toujours traduite par la mise en concurrence des salarié-e-s entre
eux et nulle part, nous n’avons pu constater une quelconque économie pour l’usager. Pire, bien souvent, ce
sont les pouvoirs publics qui doivent financer surcoûts et dérapages financier liés à des délégations de
service publics ouvertes à la concurrence. En obligeant SNCF Réseau à faire plus de 37% de réduction sur
les péages ferroviaires et en ne faisant pas financer la régénération du réseau par une partie des bénéfices
des entreprises ferroviaires (comme pour la SNCF), l’Etat fabrique une concurrence au profit des nouveaux
entrants qui bénéficient d’avantages concurrentiels totalement indus et met en danger la SNCF, le
financement de la rénovation du réseau. Et les conditions d’emplois des travailleurs-se-s du rail.

Les conditions préférentielles dont vont bénéficier tous les nouveaux
entrants vont entrainer une course sans fin à la productivité et au
dumping social. Les salarié-e-s des SNCF vont les subir de plein
fouet avec à la clé, une filialisation ou un transfert vers le privé pour
contourner les dispositions réglementaires SNCF et s’aligner sur
l’accord de branche « organisation du travail » qui n’a pas été
dénoncé en 2016. Car c’est bien sur ce volet des conditions sociales
des salarié-e-s que la SNCF veut combler l’écart avec ses
concurrents !

A SUD-Rail, nous n’accepterons pas que ce soit les salarié-
e-s de la SNCF et des nouveaux entrants qui paient

l’ouverture à la concurrence et partout nous construirons
des mobilisations pour dire STOP au dumping social.

Nous devons dénoncer cette « concurrence », il en va de nos conditions
d’emplois au profit d’entreprises privée ou de filiales SNCF bénéficiant de
conditions d’exploitation ferroviaire bien plus régressives que les nôtres !!

Exigeons l’arrêt du dumping social, de la filialisation
et de cette « Concurrence Déloyale » !!

Nous ne devons pas laisser faire, il en va de l’avenir de tous !!!