Accident Ferroviaire : IRRESPONSABLE !!!

La direction de l’entreprise vient de communiquer le rapport d’enquête suite à l’accident ferroviaire du 16 octobre. Les premières recommandations prises sont très loin d’être à la hauteur des demandes des usagers, des revendications des cheminots et des problèmes de sécurité ferroviaire.

La SNCF propose de lancer des études et de renforcer la documentation ; voilà les mesures prises une semaine après un accident ferroviaire majeur et en réponse aux questions sérieuse de sécurité et d’accompagnement des trains que celui-ci a posé.

La direction SNCF doit arrêter de faire de la sécurité une variable d’ajustement financière !

La circulation d’un train nécessite un conducteur et un contrôleur dans chaque train au regard des contraintes, des exigences de sécurité (comme cela a d’ailleurs été préconisé par l’inspection du travail). C’est fondamental et les usagers le revendiquent également ; les derniers sondages le prouvent ! 3 personnes sur 4 souhaitent la présence systématique d’un contrôleur dans les TER. Croire que la modernité du matériel suffirait à compenser l’absence d’un contrôleur est un leurre.

La fédération SUD-Rail condamne les propos de Guillaume Pépy qui affirme dans les médias qu’il y a la même sécurité avec ou sans contrôleur. C’est donc bien sans panache et avec un bilan catastrophique qu’il quittera le monde du ferroviaire !

Cet après-midi, lors de la réunion avec la direction nationale, la fédération SUD-Rail exigera :

  • L’arrêt immédiat et définitif de l’exploitation en EAS pour l’ensemble des TER sur le territoire.
  • La présence systématique d’un contrôleur au minimum par train.
  • L’abandon de la suppression des autorisations de départs de train dans les gares.
  • Un calendrier d’embauches d’ici la fin de l’année
  • Des modifications techniques plus importantes concernant le manque de fiabilité du matériel ferroviaire