RENATIONALISATION DES CHEMINS DE FER BRITANIQUES : ET DE 4 !

En maintenant les projets de privatisations, gouvernement et régions agissent par pure idéologie.

Et si pour une fois on tirait les leçons des échecs ?

Aujourd’hui plusieurs régions veulent  ouvrir leur TER à la concurrence. L’Etat fait de même en proposant certaines lignes de trains d’équilibre du territoires, avec infrastructure et matériel neuf !. La soi-disant “modernisation ” libérale du système ferroviaire est en réalité un bond de 150 ans en arrière, lorsque de multiples compagnies privées, à force de distribution de dividendes à leurs actionnaires, finirent toutes en faillite. C’est ce qui conduisit en 1938 à la création de la SNCF, entreprise unifiée d’état, pour sauver le système ferroviaire français (et au passage indemniser les actionnaires…).

Plus proche de nous, il y a 30 ans, La grande bretagne a appliqué cette stratégie de reprivatisation. Résultat des courses : multiplication des accidents, forte dégradation de la qualité de service, et tarifs exorbitants pour les usagers. A tel point que selon un sondage récent, (voir ici) 70% des britanniques sont favorables à une renationalisation totale de leurs  chemins de fer ! Mis devant le fait accompli, et pour parer aux défaillance des entreprises privées,  l’Etat britannique renationalise une à une ces lignes. 

Au Fret l’ouverture à la concurrence mise en place depuis 2003 est une véritable catastrophe industrielle et écologique :  la part modal du transport ferroviaire est passé de 20 % en 2003 à 9% aujourd’hui, avec un report massif du transport de marchandise du rail sur la route. Les inconvénients qui découlent de cette politique touchent directement les français  :  augmentation des  maladies respiratoires, accidentalité, engorgement des axes routiers, coût exorbitant d’entretien de la voirie payé par le contribuable. La part modale du fer dans le fret n’a jamais été aussi faible, l’échec de cette ouverture à la concurrence du FRET est un donc indéniable.

Mais qu’importe ! malgré ces nombreuses preuves que le chemin de fer fonctionne toujours mieux dans le cadre d’une entreprise nationale et unifiée, par pure idéologie néo-libérale,  obsolète depuis 40 ans, en prétextant des obligations liées aux traités européens (ce qui est un mensonge), c’est bien une “vente à la découpe” du bien commun qu’est l’entreprise publique SNCF au profit de grandes sociétés privées qu’entreprennent le gouvernement et certaines régions, pour le plus grand profit de quelques uns et au détriments des français, comme on a pu le voir pour la privatisation des autoroutes.

Etudes-Audits-Rapports

Les Etudes, Audits et Rapports en lien avec les cheminots.

Nos brochures

Les brochures éditées par SUD Rail (salaires, primes, retraites, travail partiel,…)

Réglements

Les réglements les plus utiles aux cheminots (non tenus à jour).

Nos photos

Nos photos

Nos vidéos

Nos vidéos

Notations 2020

Notations 2020

Nous contacter

Nous contacter

Tous nos articles

Tous les articles des sections SUD Rail de Paris Sud-Est

Justice

Toutes les procédures de justice initées ou gagnées par SUD Rail

Sites utiles

La liste des sites utiles (SUD Rail, Solidaires, BEATT, Harcèlement, CPR…)

Qui sommes nous ?

SUD-Rail est né au lendemain de la grève de décembre 1995…

Adhérer

Formulaire à imprimer et à envoyer ou donner à un représentant SUD Rail

S’inscrire sur le site

Pour accéder à la partie du site réservée aux adhérents, il est nécessaire de s’inscrire.
SUD Rail Paris Sud-Est

GRATUIT
VOIR