La grève s’installe à la SNCF et est reconduite partout !

A la SNCF, les chiffres de grévistes fournis par la direction SNCF sont encore très importants. Ce vendredi, dans les Assemblées Générales, les cheminotes et cheminots se sont organisé.es pour ce weekend : piquets de grève, manifestations, occupations des locaux de travail, … La convergence avec les autres secteurs prend de l’ampleur sur l’ensemble du territoire, avec des actions de blocage de l’économie.

Plus rien ne peut nous arrêter, soyons-en convaincus !

Les fédérations CGT, UNSA et SUD-Rail ont rappelé dans le préavis de grève unitaire, déposé le 18 novembre, le refus de la réforme des retraites par point. Unitairement, nous revendiquons, au contraire, une amélioration des droits à la retraite pour l’ensemble des salarié.es.

Si par le passé, le corps social cheminot a eu le sentiment de se trouver seul dans un conflit national, cette fois-ci ce n’est pas le cas. Les 1,5 millions de manifestants et manifestantes et les milliers d’entreprises en grève ont montré l’unité entre les salarié.es du privé et public. La seule réponse du gouvernement doit être l’abandon immédiat du projet Delevoye.

Le gouvernement et la direction SNCF préparent les grandes manœuvres.

Il ne faut pas avoir fait l’ENA pour comprendre la stratégie de nos adversaires : envoyer les membres du gouvernement sur les plateaux TV pour raconter n’importe quoi, expliquer que le nombre de circulations augmentera lundi (quand on part de 0% ce n’est pas très dur) et en même temps, préparer des annonces pour essayer de nous faire avaler la pilule.

Ce ne sont pas des modalités de transition ou des négociations par secteur/branche qui vont nous faire reprendre le travail et abandonner la rue. Si Edouard Philippe, vendredi après-midi, a tenté de rassurer les grévistes seulement avec des annonces d’applications progressives, c’est une nouvelle preuve que la gouvernement panique.

Le 10, nous bloquons tout !

Au niveau interprofessionnel, la CGT – FO – Solidaires – FSU et les organisations étudiantes et lycéennes appellent à une nouvelle journée de grève et manifestations interprofessionnelles.

Ce 10 décembre doit permettre le renforcement de la grève reconductible dans tous les secteurs. La semaine prochaine sera décisive!

Grève, actions, manifestations, convergence le programme sera puissant !