Fin du confinement : Danger immédiat dans les transports

Ces dernières heures, dans une très grande majorité des Comités Sociaux et Economiques, les employeurs présentent et imposent les plans de reprise des activités à partir du 11 mai.

Le constat est sans appel : de trop nombreuses interrogations, assurances, manques d’informations concernant la préservation de la santé des salarié-es – et donc des usagers/ers – ressortent des avis exprimés par les délégations SUD-Rail. Les analyses SUD-Rail sont très souvent partagées par les autres organisations syndicales.

A tous les niveaux de l’entreprise, les directions ont encore le temps pour prendre les mesures qui s’imposent afin d’éviter que la seconde vague de cette épidémie soit engendrée par les transports.

La SNCF rejette sa responsabilité sur les salarié-es!

Depuis le début de cette crise, la direction SNCF a décidé de faire reposer sur chaque agent la responsabilité de sa propre sécurité en ne se cessant d’invoquer les gestes barrières quand elle est alertée de situations de travail ne prenant pas en compte sérieusement le risque biologique Covid-19.

Les dirigeant-es de l’entreprise ne respectent absolument pas les principes généraux de prévention du code du travail dont « Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle” : aucune remise en question des organisations du travail, rédaction de fiches métiers infantilisantes et très souvent inapplicables, …

Concernant le nettoyage, aucune traçabilité et absence de présentation adaptée sur les différents postes de travail, le matériel roulant, dans les parties communes et locaux, et c’est encore au salarié(e) d’assurer sa propre sécurité.

Concernant les journées de travail, bien souvent la direction ne prend pas en compte les temps de nettoyage ou de vérifications nécessaire. Chez les roulants en refusant de détendre les journées de travail ou chez les sédentaires, où une grande majorité des roulements oblige les cheminot-es à se croiser, à se retrouver en nombre dans des locaux de travail.

Puisque les tables-rondes métiers ont été de véritables mascarades, sans aucune prise en compte des demandes syndicales, aucune adaptation des processus de production n’a été réalisée au sein des collectifs de travail via des fiches métiers précises réellement applicables sur le terrain.

Pour la Fédération SUD-Rail, notre santé vaut plus que leurs profits et leur système capitaliste !

Le Premier ministre l’a redit hier : le virus continue de circuler sur le territoire et dans certaines régions encore très fortement.

A ce sujet, la direction SNCF est toujours dans l’incapacité de répondre à notre demande : quelles mesures sont prises par l’employeur selon que les départements soient verts et rouges ?

Il en est de même pour la gestion des flux dans les centaines de gares ; à part répondre que les forces de l’ordre seront présentes, les pouvoirs publics et la SNCF sont en train de mettre en place de véritables clusters épidémiques.

Notre détermination syndicale est guidée par le fait que les transports sont l’un des vecteurs principaux de diffusion de l’épidémie. Le message de la Fédération SUD-Rail, à quelques heures de ce déconfinement tant redouté, est très clair : nous soutiendrons sans relâche tous/tes celles et ceux qui feront usage de leur droit de retrait ! L’ensemble des syndicats SUD-Rail s’organisent pour être au maximum sur le terrain et à vos côtés dès ce weekend.

La production passe après notre santé, notre vie familiale, nos enfants … Le choix du gouvernement de faire rouvrir les écoles est exclusivement guidé par sa précipitation à vouloir relancer l’économie capitaliste. Pour faire passer la pilule, il laisse entendre que le volontariat serait possible jusqu’au 1er juin. La direction RH ne souhaite pas mettre de l’huile sur le feu ; elle répond à SUD-Rail qu’ils continueront à être mis en activité partielle sans avoir à fournir de justificatif.
Au moindre chantage, intimidation, nous vous invitons à contacter un délégué(e) SUD-Rail.

SUD Rail Paris Sud-Est

GRATUIT
VOIR