Amiante : Leçon toujours non retenue par la direction du TSEE

Mai 4, 2022 | TSEE PSE

Incongru-amiante-2022

Peu de temps après le droit d’alerte de la rame 541, une nouvelle fois la
direction bafoue le et la santé des agents en les
exposant volontairement à l’amiante.
Le 28/07/2021, deux agents du 3×8 à PC sont envoyés par leur DPX afin
de changer une vitre de 3ieme phare sur une motrice réseau (613),
malgré plusieurs alertes successives des agents sur le risque de
présence d’amiante.
Il aura fallu la présence d’esprit d’un agent formé et expérimenté d’une
autre UO passant devant la rame et voyant faire les agents pour que les
travaux soient stoppés. En effet, celui-ci a confirmé la possible présence
d’ sur ces rames dans l’enduit « becker ».
Suite à analyse de la situation par la hiérarchie, la direction fait
partir la rame de PC pour la traiter en processus à VSG.
Au bout de 8 mois toujours aucune réponse.
Suites aux nombreuses
interrogations des agents auprès de
la hiérarchie, il aura fallu une fois
de plus l’intervention de SUD-Rail
pour que la direction daigne
« enfin » répondre aux questions et
proposer des choses concrètes aux
agents (entretien avec le DRH,
visites médicales avec le médecin du
travail), jusqu’à maintenant seules
des fiches d’exposition à l’
(FEA) avaient été établies mais non
transmises.

Une SUD-Rail nécessaire
pour avoir enfin des réponses

SUD Rail a donc posé une afin d’avoir plus d’informations de la part
de la direction dans le mutisme depuis 8 mois, lors de celle-ci la direction
« reconnait dans un premier temps et à demi-mot » que des erreurs ont
été commises et s’engage à mettre des en place des formations pour
l’utilisation du couteau chauffant, à faire un état parc afin de connaitre
l’état de corrosion des vitres, former et informer la hiérarchie sur le
risque amiante, diffuser un REX auprès des tous les agents… Il serait
grand temps !

La direction se cherche des excuses
pour cacher « ses erreurs »

Puis ,suite aux écrits de SUD-Rail, cette même direction explique que
les agents ont bien utilisé un couteau chauffant pour découper le joint et
n’ont donc pas eu besoin de poncer ou gratter dans la matière amiantée,
après vérification auprès des cheminots, c’est bien sûr faux, et la
direction le reconnaîtra elle-même en confirmant que personne n’est
formé à l’utilisation de celui-ci sur PC.
Pour SUD Rail il est clair que la direction cherche une fois de plus à

cacher la vérité, c’est pathétique.

SUD-Rail sera toujours aux côtés des agents face aux situations où la
direction néglige volontairement leur santé. Si vous avez effectué ou que
votre hiérarchie vous demande de changer des vitres de 3 ieme phare où
il y a de la présence de corrosion, rapprochez-vous d’un militant
SUD Rail.
au Landy, même souci qu’au TSEE !

Au Landy, suite à un droit d’alerte SUD-Rail, la direction est
actuellement contrainte de fermer un atelier 8 voies car des travaux de
ponçage ont été effectués sur de l’enduit becker ( potentiellement
amianté) sans aucune mesure de sécurité particulière.
La politique de la SNCF face à l’ est la même dans tous les
ateliers du Matériel, c’est à nous de prendre soin de notre santé. Il

ne nous faut pas compter sur la Direction !