TSEE : Infos Covid-19

Mar 27, 2020 | TSEE PSE

Du point de vue de la gestion de cette crise de COVID-19, SUD Rail dénonce l’hypocrisie du gouvernement qui met ainsi en danger la vie de millions de salariés. Pourquoi ?
D’un côté, il prône le confinement pour tout le monde et de l’autre il a laissé au bon vouloir des entreprises la possibilité de continuer à travailler, et ce dans tous les domaines . Les agents confinés sont invités à se mettre au service de « l’armée de l’agriculture » qui ne peut plus exploiter une main d’œuvre bon marché avec les travailleurs saisonniers bloqués par le .
A l’heure où tous les professionnels de santé supplient que nous respections un confinement strict, c’est complètement irresponsable !

Point au TSEE au 25 mars concernant les cheminots de l’établissement :

  • 2 agents contaminés et dépistés au COVID 19, aucun dans un état grave
  • 12 cas de suspicion
  • 11 agents en quatorzaine pour cause de contact rapproché avec malade.
  • 20 agents en confinement pour cause de santé fragile.
  • 63 agents en garde d’enfant.
  • 95 agents en
  • 650 agents confinés à domicile suite à baisse d’activité de l’établissement.

Actuellement, 69 cheminots bossent en moyenne au TSEE par période de 24 heures et une vingtaine de rames garées « bon état » sont stockées sur le site de VSG, la direction voudrait doubler ce nombre et stocker une partie de ces rames sur le site de PC et ce uniquement pour une reprise normale du trafic plus rapidement. La santé des agents n’a ici qu’une importance très mineure !

Baisse du trafic, quasi-maintien du nombre d’agents au TSEE, pourquoi ?

Pour le vendredi 27 mars, la direction annonce une baisse du plan de transport de S0 à S0- ( passage de 15% à 7% du trafic habituel sur l’axe Sud-Est), SUD-Rail a demandé que le nombre d’agents travaillant au TSEE diminue dans des proportions similaires. Pour la direction, c’est impossible. Côté production de nombreux secteurs ont déjà un agent par spécialité et dans certains secteurs (type BM) on ne peut pas descendre en dessous de 3 vu la consistance des travaux.

SUD-Rail a demandé que les agents formés aux travaux et ayant remplacé les agents grévistes durant le conflit sur les soient appelés et exécutent les OP sur rames. Qu’ils fassent preuve de dévouement pour les clients comme ils avaient à cœur de nous le rappeler … au lieu de télétravailler chez eux !

Côté remiseurs/dégareurs et agents affectataires à PC, la direction étudie la possibilité de réduire l’effectif présent par un passage peut-être en J/N mais à aucun moment il n’est prévu de passer l’intégralité du site de PC en J/N car selon le DET on perd plus de temps à couper et remettre le jus qu’à le laisser tout le temps.

Côté VSG, la direction veut diminuer le nombre d’agents nécessaire pour la levée de panto et la mise en maintien de service des rames garées « bon état ».

Du 17 mars au 5 avril , la direction aura fait travailler au maxi les agents 8 à 9 jours si le confinement est prolongé, ce type de roulement sera renouvelé, les intérimaires sur le site ont et auront le même traitement que les cheminots.

Matériel sanitaire mis à disposition des cheminots.

Une livraison de lingettes et de gel hydroalcoolique devrait enfin arriver normalement vendredi 27 ou lundi 30 mars selon les dires du DET. Concernant les masques, des masques FFP3 sont à disposition pour les travaux qui nécessitent que les agents ne respectent pas la distance de 1 mètre d’écart.
Le DET nous dit ne pas avoir eu de cas de demande refusée si vous rencontrez un problème de refus de masque, rapprochez-vous d’un délégué SUD-Rail.

Si rupture de stock de lingettes ou de gel hydroalcoolique, la direction annonce que pour la désinfection des mains le nettoyage des mains à l’eau et au savon est suffisant pour tuer le virus, pour le nettoyage de l’outillage commun (téléphone, ordi, cerclo…), du produit de nettoyage désinfectant est disponible.
En clair, s’il n’y a plus de lingettes ou de gel, les agents vont prendre un chiffon avec leur petit bidon… mais bien sûr !

Congés et VT posés pendant le confinement.

Pour les agents ayant posé des congés et des VT avant le confinement; mais n’ayant pu en bénéficier la direction nationale doit statuer avant la fin de la semaine, pour le moment aucune décision n’est prise.

Pour SUD Rail il serait incompréhensible que les agents ne les récupèrent pas, le confinement ne ressemble en rien à des vacances ou du temps libre.

Primes spéciales Coronavirus

Une indemnité compensatrice exceptionnelle service restreint sera attribuée à tous les agents venant travailler au TSEE pendant la période de confinement ( avec ou sans modif roulement):

montant journalier de la prime:

  • 12,46 € qualif B
  • 14,60€ qualif C
  • 14,86€ qualif D
  • 9,22€ qualif E
  • 7,84€ qualif F

On aurait pu croire que ces montants étaient doublés au Matériel au vu de la note écrite … et bien non, le DET confirme que les montants ont déjà été doublés dans le tableau fourni. Si même avec cette primette, des agents ayant subi un changement de roulement ont perdu du fric par rapport à leur roulement initial, le DET nous concède de les payer comme ils auraient du l’être sur leur roulement initial.

Concernant la prime « gilets jaunes », remise à l’ordre du jour par le ministre avec la demande d’attribution d’une prime de 1000euros pour les gens qui bossent en cette période de confinement… rien n’est prévu à la SNCF actuellement comme d’hab !