Le 11 avril SUD-Rail sera présent en gare d’Austerlitz jour de lancement du premier train OUIGO-Classique

Mar 25, 2022 | Luttes Sociales

LS-3-22

Pour lancer cette offre Low-cost, la direction a choisi la pire des solutions, à savoir la création d’une filiale
spécifique. Pourtant elle aurait pu le faire comme avec TGV, en interne. Elle fait donc le choix du dumping social
avec la création de cette filiale.
SUD-Rail n’est pas contre des offres de trains à petit prix, nous revendiquons d’ailleurs pour cela une baisse
des prix des péages, qui sont aujourd’hui les plus chers d’Europe. SUD-Rail demande également à ce que le
taux de TVA des billets de trains qui est a 10% aujourd’hui passe à 5.5%. L’Allemagne afin de relancer le
ferroviaire a fait ce choix en 2020.
Par contre toutes les mesures qui consistent à détourner la règlementation SNCF pour faire baisser les couts
seront combattues par SUD-Rail. Les 70 agents qui seront mis a disposition de la SNCF chez -classique seront
placés à la CCN sur l’organisation du travail. Vous vous rappelez le volet « organisation du travail » de la CCN
dénoncé par SUD-Rail en 2016, après 15 jours de sur le sujet. Si certains aujourd’hui, concernant le volet
« classification et rémunération » parlent de trahison, qui nous le rappelons n’en est pas une, oublient qu’en 2016, ils n’ont
pas dénoncé le volet organisation du travail de la CCN.
Du coup les agents seront tous placés au minimum de l’accord CCN pour l’organisation du travail, ce qui
entrainera la disparition du 19/6 qui cadre les RP des roulants, la réduction des repos à résidence à 11h au
lieu de 14h et enfin la perte de 10 jours de RTT.
-classique est le prélude de ce qui nous attend tous demain, car nous allons tous finir dans une filiale de la
SNCF. Il est donc important que nous soyons nombreux ce jour-là, afin de dénoncer le recours à une filiale par la SNCF et
le dumping social qui va avec.

RDV le 11 avril 2022 à 11h en gare d’Austerlitz!

Comment ne pas être scandalisé par les propos de Transilien repris dans le journal Le
Parisien : « avec 5 actions par heure les agents en place s’ennuient tellement qu’ils
ne viennent plus travailler ». Propos repris par le directeur des lignes D/R dans le journal
de la République de Seine et Marne une semaine plus tard. Franchement nous avions
l’habitude du « cheminots Bashing » de la part des médias, mais de la part de nos propres
dirigeants, c’est scandaleux. SUD-Rail a exigé des
excuses de la part de la direction…nous attendons
toujours.
SUD-Rail met en place un véritable plan de bataille.
• Nous avons écrit à plus de 70 maires et
avons rencontré plus d’une vingtaine d’entre
eux.
• Nous avons contacté les médias, nous avons diffusé des milliers de tracts aux
usagers et nous le referons le mardi 29 mars.
• Nous avons contacté les défenseurs des droits.
• Nous avons organisé un rassemblement le 17 février devant le conseil régional
IDF avec plus de 1.000 cheminots.
• Nous étions également avec les élus de la ligne R, le 15 mars, en gare de
Moret.
Nous appelons maintenant les commerciaux d’IDF à se mettre
massivement en le 1er avril et à venir en AG à 11h au centre
de tri-postal, pour demander des comptes à la direction.

Olivier RICHARD

• Les de l’annexe A1/2 et B verront leur fiche de paie augmenter à
partir du mois de juillet 2022.
• Pour les annexe C (exécution/maitrise classe 1 à 5) le passage de 1.5% à
1.8% tous les 3 ans est une vraie avancée sociale, de plus là où ces
augmentations étaient limitées à 16.5 % sur leur carrière cette limite est
repoussée à 18%. Nombreux seront les annexe C qui verront leurs
salaires augmenter dès le mois de juillet.
• Les cadres à l’annexe C (classe 6 et 8) bénéficieront d’une augmentation de
0.9% tous les 3 ans dans la limite de 9%, alors même qu’ils n’avaient droit à
aucune augmentation d’ancienneté auparavant.
• Les embauchés depuis le 1er janvier 2020… aucun texte ne cadrait leur
augmentation de salaire pour reconnaitre leur ancienneté, pour eux c’était donc
0%, ce sera maintenant 1.8% tous les 3 ans.
C’est donc pour les 15.000 de la SNCF, des droits nouveaux qui se verront dès
juillet sur leurs fiches de paie.
• Pour les cheminots au Statut rien ne change, la grille de rémunération ne
bouge pas, les échelons comme les sont maintenus.
• Pour tous les cheminots, qu’ils soient ou au Statut :
Les heures de nuit seront mieux rémunérées, c’est donc un droit supplémentaire
qui est gagné. Les heures de dimanche et fête ne bougeront pas.
Dire que les cheminots vont voir leur salaire baisser c’est tout simplement faux, c’est
d’ailleurs complètement illégal. Mais chacun pourra le constater à partir du mois
de juillet.
Pour ce qui est des FC, l’accord de branche ne les remet pas en cause et permet aux autres
opérateurs de pouvoir en bénéficier et d’en faire bénéficier, cela permettra aussi aux
cheminots SNCF de pouvoir circuler sur les lignes exploitées par le privé. Il n’en demeure
pas moins que si d’aventure la SNCF essayait de les remettre en cause, SUD-Rail
se battrait comme il l’a toujours fait, pour les préserver.