Contre la fermeture des guichets et pour l’humanisation des gares : le 15 mars tous à Moret !

Mar 3, 2022 | Luttes Sociales

LS-2-22

Après avoir rassemblé plus de 1.000 cheminots devant le conseil régional d’IDF, afin de protester contre la fermeture de
133 guichets et la suppression de 338 postes, SUD-Rail propose une nouvelle journée de mobilisation le 15 mars
en gare de Moret à 15h.
SUD-Rail a rencontré l’ensemble des maires de la ligne R concernés par les fermetures de guichets. Suite à
cette rencontre nous avons décidé d’organiser un rassemblement commun avec les élus locaux/régionaux, les associations
d’usagers afin de sensibiliser la presse sur les conséquences de ces fermetures de guichets.
Ces rassemblements sont pour l’instant bien couverts par la presse, il est donc important d’y participer dans le contexte
électoral que nous connaissons, afin de faire bouger la région IDF sur la question. En effet, plus nous ferons de bruit à
propos de ces fermetures de gares, plus nous aurons de chance que la région IDF demande à la SNCF de maintenir les
guichets et l’huma gares.
C’est dans ce cadre là qu’une journée de sera proposée partout en IDF d’ici la fin du mois.
Parallèlement à ces mobilisations nous travaillons afin que les agents soient le moins impactés par les suppressions de
postes et les baisses de rémunération.
Le 15 mars rendez vous à 15h en gare de Moret pour un rassemblement
régional contre les fermetures de guichets et la suppression de l’huma gare.

Le 16 février SUD-Rail a massivement
mobilisé devant le conseil régional IDF afin
de protester contre les réorganisations qui
concernent l’ensemble des gares Transilien.

Alors que certains s’agitent à expliquer que les cheminots vont perdre en rémunération avec
l’application du volet rémunération de l’accord de branche, SUD-Rail rétablit la vérité. Non
seulement les et agents à statut ne seront pas perdants, mais ils
seront même gagnants.
L’accord de branche sera transposé à la SNCF à partir du 1er juillet 2022, par
conséquent il sera donc facile de voir qui sur le sujet, dit la vérité.
Sur le volet rémunérations, les conséquences seront différentes si vous êtes contractuel ou
cheminot au statut.
Les cheminots au Statut:
• Vous gardez votre système de notation actuel.
• Les qualifications A/B…H/CS seront remplacées par les classes 1/2…8/9.
• Le travail de nuit sera mieux rémunéré : 4,46 euros l’heure au lieu de 4,26 pour
les sédentaires et 4,03 au lieu de 3,83 pour les roulants.
Les cheminots contractuels:
Pour les annexes A1 (environ 3.200 cheminots). Ils auront tous des augmentations de
leur rémunération brut mensuel à partir du 1er juillet 2022.
• L’intégration de la GFA, de la prime de travail et le rachat d’opportunité* dans le salaire
brut mensuel va augmenter le salaire des annexes A1 de plusieurs
centaines d’euros à partir de juillet 2022.
• Le travail de nuit sera mieux rémunéré : 4,46 euros l’heure au lieu de 4,26 pour
les sédentaires et 4,03 au lieu de 3,83 pour les roulants.
Les annexes C et les nouveaux embauchés à partir de janvier 2020. (environ
11.000 cheminots)
• La prime d’ancienneté de l’accord de branche passera de 1,5% (taux actuel) à
1,8% tous les 3 ans pour les classes 1 à 6 ( équivalent A à F) et 0.9% tous les 3
ans pour les classes 7 à 8 (équivalent G à H qui n’en avait pas du tout avant).
• Le travail de nuit sera mieux rémunéré : 4.,46 euros l’heure au lieu de 4,26
pour les sédentaires et 4,03 au lieu de 3,83 pour les roulants.
• Identification des postes tenus par la mise en place des classes ( 1 à 9) comme
tous les autres cheminots. Actuellement rien ne permettait de savoir le poste qu’il tenait.
Tous les cheminots seront donc gagnants en matière de rémunération et ce dès le
1er juillet 2022. Tous ceux qui vous expliquent que les cheminots vont perdre en
rémunération vous mentent tout simplement. Ce mensonge sera d’ailleurs visible à partir des
fiches de paie de juillet 2022.

Olivier RICHARD

  • Le rachat d’opportunité:
    QUESACO?
    Les annexes A1/3 et B
    bénéficiaient d’une augmentation
    d’ancienneté de 3,3% tous les 3
    ans. Le rachat d’opportunité
    calcule le delta entre
    l’augmentation actuelle et celle
    de 1.8% sur l’ensemble de la
    carrière que vous deviez acquérir
    et l’intègre de suite dans votre
    salaire de base dès juillet 2022.
    Ces annexes A1/3 et B
    vont donc voir dès juillet une
    augmentation de leur salaire brut
    mensuel sur 12 mois.

Oui mais la grille des salaires minimums
SNCF des est plus basse qu’au
statut!
Pour cela il faut changer notre compréhension de
la rémunération. Pour les agents statutaires et
annexe A1/3 et B la grille fait foi, c’est-à-dire qu’on
applique la grille de rémunération suivant notre
position, échelon ou classe.
Ce n’est pas le cas pour les
annexe C et nouveaux embauchés, car
aucune grille ne cadrait leur rémunération.
Ce salaire minimum SNCF est celui en deçà duquel

vous ne pouvez être rémunérés. C’est un garde-
fou pour éviter le dumping social dans la branche.

Les cheminots de la SNCF sont
au dessus de cette grille et continueront a
être au dessus, tout en bénéficiant
d’augmentation de 1.8% de prime
d’ancienneté au lieu de 1.5%.