Attaque du nobre de RP week-end (et autres infos)

Sep 23, 2021 | CSE Axe TGV SE

ETTGV-RPX-sept21

Après un été compliqué pour tous, nous nous attendions pas à des remerciements de notre
direction d’établissement car tout le monde a bien compris que cela ne fait pas partie de leurs
préoccupations. Il faut dire que la seule transpiration qu’ils ont eu mis à part les DPX Lignes qui ont
largement contribué à assurer des trains , c’est celle à la plage ou au cours de leur activité
sportive.
Au lieu de remerciements nous avons eu le
droit à des dirigeants qui n’ont qu’un seul
but, augmenter la productivité , réduire
les effectifs et dégrader nos conditions de
travail. Vous en trouverez quelques
exemples dans ce compte rendu. La prise
en compte du bien être au travail de
cheminots qui ont tous en moyenne plus
de 20 ans de service à la SNCF, ils s’en
foutent! Pour preuve leur volonté de
diminuer les RP le weekend au strict
minimum de la règlementation !
On peut lire dans le dernier temps réel n°71 que JP Farandou a réuni ses DET et annoncé que
l’Humain était la clé de voûte de la stratégie « Tous SNCF » , qu’il préconise une attention accrue
portée aux salariés, à leur progression professionnelle, à leurs attentes, au traitement des irritants
et souhaite créer les conditions d’un dialogue social de solutions. On espère que notre DET a bien
entendu toutes les annonces de son PDG car sur notre ET on est plutôt sur dégradation des
conditions de travail, sanctions, infantilisation des cheminots, perte de rémunération, pas
d’actions concrètes pour résoudre des irritants qui perdurent: bruit, nettoyage, pare brise.
Concernant le dialogue avec les OS notre direction accorde 3h (et pas plus) pour répondre aux
questions posées par les en choisissant de répondre uniquement aux questions qui les
intéressent.
Sans changement de politique et avec une nouvelle attaque sur le nombre de weekend en repos,
la situation pourrait vite devenir conflictuelle.

Attaque du nombre de RP weekend !

Apres avoir appliqué leur politique de séparation par activité des , de perte de charge
TER, TN, des RAD Infra, de diminution des déplacements de la clientèle pro dans une première
phase, elle a diminué les effectifs mais ce n’est pas encore assez pour elle . Elle fait le constat
qu’elle a trop d’effectif en semaine et pas assez en weekend. Du coup la direction
d’établissement a donné ordre aux CUP de retravailler les grilles pour qu’elles donnent le
minimum règlementaire : 12 weekends SA/DI. La direction de mauvaise fois refuse de dire
qu’elle a trop fait de détachements ou qu’elle s’est trompée sur l’adéquation charge/ressources.
Pour SUD-Rail c’est une nouvelle dégradation des conditions de travail et nous nous y
opposerons avec les moyens dont nous disposons.

MERCI !!!

Création d’un pool fac TGV

La rumeur circulait sur radio ballast, c’est officiel! Voyages crée son pool fac de Tégévistes qu’elle va
appeler « Entité d’Appui Traction Voyageurs (EAT-V) ». Ce pool fac serait rattaché à Paris Est et
composé de 15 ADC , 1 CUP,1 GM et 1 DPX (5 ADC pour notre ET). Ce pool est soit disant crée pour
contribuer aux pics de charge de tous les axes ( pointes neiges, pics d’été Méditerranée, Océan,
braderie de Lille, marché de Noel..) mais soyons lucides la direction souhaite aussi des ADC mobilisables
pendant les conflits. De l’aveu même de la Direction de Voyages la part des JS supprimées pour
Journées Non Couvertes ADC est nulle ou quasi nulle, ce qui démontre que le sous-effectif n’est pas la
cause de la création de cette entité.
Le pilotage de l’affectation des agents serait effectué en pré opérationnel par la DOI (Direction des
Opérations industrielles) Voyages.
Forcement notre OS est opposée à la création de ce type de pool fac que l’on connait bien comme par

exemple à Transilien.
Nous sommes assez dubitatifs sur le volume de
compétences envisagées :
Engins Moteurs: Tous types de TGV en service
à l’exception des TGV Thalys, Eurostar et BR
407.
Systèmes d’exploitation: BAL, BAPR ,TVM,
ETCS N2
Compétences lignes:
Axe Atlantique: Paris -Nantes / Brest /

Quimper ; Paris – Bordeaux via St pierre, Poitiers et Angoulême
Axe Sud-Est : Paris Lyon; Paris Marseille; Paris Sète et Montpellier via CNM et LC
Axe Nord : Paris Valencienne; Paris Dunkerque / Calais; Paris Lille via Arras
Axe Est : Paris – Strasbourg – Colmar ; Paris Metz, Nancy et Reims; Metz – Strasbourg via Réding
Barreau IDF et l’ensemble des Technicentre Parisiens.
Les ADC du Pool Fac prendront leur service sur toutes les UP Parisiennes mais pourrons aussi être
affectés temporairement sur une UP de province.
Sur notre ET il devrait y avoir 5 ADC mis à disposition. Nous avons demandé à ce que ces agents soient
remplacés dans leurs UP mais la direction refuse pour l’instant.
La mise en œuvre du projet est envisagée pour la fin de l’année 2021.
La création et la mutualisation des effectifs pourraient avoir des conséquences négatives pour les
parcours professionnels des ADC et pour les passerelles entre les différentes activités.
SUD-Rail redoute que « les JS les moins contraignantes » ou les plus rémunératrices soient attribuées
aux ADC de l’EAT-V au détriment des autres agents comme c’est les cas pour les DPX qui assurent des
JS.
Alors que dans de nombreux roulements TGV les primes de traction s’effondrent, il serait vraiment
BRISE
GREVE RH 77

Conducteur Moniteur : Picsou nouveau DRH de l’ET TGV SE
De nombreux conducteurs qui participent activement à la formation des futurs Tégévistes nous ont fait
remonter que les primes de conducteur moniteur ne leur sont pas payées. Nous
avons interpellé le DRH de l’ET qui nous a confirmé qu’il ne prévoit le paiement de
cette indemnité que pour les écoles TA ou TB. On croit rêver ! Ce dernier nous a
répondu que les conducteurs moniteurs peuvent demander à leur DPX une gratification
exceptionnelle, car pour lui cette prime ne peut pas se limiter à seulement cocher une
case. Il est demandé aux DPX d’évaluer le niveau de « performance » du conducteur
moniteur qui en fait la demande. Pour SUD-Rail tous les conducteurs moniteurs
doivent bénéficier d’une prime juste et systématique . Cela montre une nouvelle fois

que le mépris de notre direction est à tous les niveaux…

Ecoles TGV 2022

Rhône-Alpes
 1 école de 4 agents en mars sur LN
 1 école de 2 agents en mars sur GE (école réalisée sur la résidence de Nice)

Provence Côte d’Azur
 1 école de 4 agents en mars sur MSC / AV
 1 école de 2 agents en mars sur NE (avec 2 agents de GE)
 1 école de 2 agents septembre sur MSC (avec 2 agents de BFCA)

Bourgogne Franche-Comté Alsace
 1 école de 4 agents en mars sur DN
 1 école de 2 agents en septembre sur l’UP BFCA (RT à préciser) (école réalisée sur la résidence de
Marseille)

Paris Charolais
 1 école de 4 agents en mars
 1 école de 4 agents en septembre

Méditerranée
 1 école de 4 agents en mars sur MPL
Encore en cours d’instruction avec la DG TER : 1 école de 4 agents en septembre (origine des 4
stagiaires à préciser)

mal venu que les agents de cette entité génèrent des primes beaucoup plus importantes. Nous deman-
dons un suivi et une totale transparence de ces éléments.

Déclaration SUD-Rail RPX du 16 septembre 2021

Monsieur le directeur,
Alors que certains, dont vous ferez surement partie, vont fêter pompeusement les 40 ans du TGV en
présence de Macron et du 1ER ministre, d’autres continuent de subir des conditions de travail
déplorables et pourront eux malheureusement, fêter les 25 ans de bruits en cabine. L’analyse des BS
faite par SUD-Rail pour les mois de juin, juillet et août laisse apparaître que ce sujet est toujours
d’actualité.
Au contraire on peut se rendre compte que cela ne s’arrange pas, mais surtout n’est pas prêt de
s’arranger. Mais pour vous ce sujet est dorénavant glissé sous le tapis, vous avez transféré le sujet au
groupe 320SE ce qui vous permet de vous dédouaner et de ne surtout rien faire.
Même si nous reconnaissons l’intérêt du travail de ce groupe et avons été et serons encore très
contents d’échanger avec eux, nous avons conjointement admis lors de notre dernière rencontre que
certains sujets récurrents ne pourront évoluer dans le bon sens qu’à condition que ceux-ci soient pris
également à bras le corps par les dirigeants des entités concernées.
En effet, au lieu de tenter de vous dédouaner, non seulement grâce à cette initiative mais également en
expliquant que les différents items importants doivent se régler entre les agents et « leurs managers »,
vous devriez comme nous, vous saisir de toute l’analyse des retours BS pour montrer le volume
conséquent de retour négatif sur ce sujet. Vous êtes la plus haute autorité de notre établissement et
c’est bien vous qui devez faire remonter et alerter les hauts dirigeants de l’entreprise, seuls capables
d’ordonner la mise en place de mesures correctives qui, on le sait tous, représentent un coût
considérable. C’est de votre responsabilité, vous vous devez de garantir de bonnes conditions de travail
à vos agents, alors, que faites vous réellement ?
Non, vous, votre crédo c’est soit vous acharner sur vos agents en leur infligeant des sanctions comme un
MAP 3 pour non port de l’EPI sur 200m dans un faisceau, une seule fois en 25 ans de carrière, soit vous
acharner sur des futilités comme l’annonce du conducteur lors de la conduite de son TGV. Nous vous
demandons d’ailleurs encore une fois où est-il repris réglementairement que le conducteur de TGV doit
faire une annonce dans son train, hors situation anormale ou perturbée. Sur cet aspect, nous n’avons
aucun doute sur votre capacité à trouver un texte que vous sortirez largement de son contexte pour
vous justifier.
Sachez que bon nombre d’agents « s’en foutent » des annonces et préfèreraient largement avoir une
cabine sans bruits et propre pour pouvoir conduire dans de bonnes conditions. Pourtant le problème
est largement connu et encore une fois, nombres de BS laissent transpirer une ambiance infernale,
insupportable, insoutenable entrainant même l’impossibilité d’entendre quoi que ce soit à la radio
quand ce n’est pas une prise en charge pour non perception de la VA. Vous pouvez imaginer que dans
ces conditions, votre « annonce », que vous appelez de vos vœux, devient le cadet des soucis de l’agent
qui doit lui pourtant assurer son service dans des conditions d’un autre âge.
Pour être exhaustif sur ce sujet, nous vous alertons sur des dérives constatées de certains de vos DPX, qui
relayent avec zèle, l’annonce du conducteur. En effet certains se permettent d’aller menacer des agents
de leur équipe d’une baisse importante de « la Prime », s’ils ne font pas les annonces quand d’autres
envoient même un mail à tous les membres de leur équipe sur le même sujet en arguant que dorénavant
nous pouvons voir les rames du concurrent italien stationner en gare de Lyon. Leur argumentaire porte
sur le fait que l’annonce devient un petit plus qui, petit plus par petit plus, permettra de nous
démarquer de nos concurrents.
Franchement de qui se moque t-on ? C’est certains que lors du choix, les voyageurs préfèreront, les
rames vieillottes de SVI, dont certaines vibrent de partout quand ce n’est pas plusieurs panneaux
intérieurs des voitures qui tombent en morceaux, plutôt que la toute neuve, très bien agencée, avec des
écrans tactiles partout juste parce que l’ADC, chez nous fera une annonce. Il faut que certains arrêtent
de prendre les agents pour des imbéciles, et encore imbéciles pour rester poli…

Mais comme nous l’avons déjà dit les choses ne s’améliorent pas, bien au contraire, l’analyse des BS
permet d’ailleurs de confirmer cet état de fait. Les vitres sales, ou les problème de lave vitre sont légions
sans compter que tout le monde se renvoie la balle quand on demande un KIT de nettoyage, les cabines
sont de plus en plus sales, poubelles non vidées, pas nettoyées alors que c’est prévu même lors des
crochets courts, certaines n’ont pas vu un aspirateur depuis plusieurs années.
On a même dépassé le pompon au mois de juin avec la rame 616, cabine 28631 avec le dossier du siège
trop incliné en arrière avec réglage impossible, signalé lors de la conduite de plusieurs trains les 11/12
et 13 juin, avec plusieurs rentrées dans les ateliers. Comment le problème a été réglé, réutilisation de la
rame le 13 en ne mettant pas un siège conforme, mais en mettant un CB tout neuf. Pas de bol l’ADC
confronté à cette rame était le même que celui de la veille, donc bien entendu, rame refusée par celui-ci
et on le comprend. Le problème de dossier est aussi récurrent car on dénombre pas mal de retours BS
voir d’AT pour mal de dos.
Donc voilà comment nos remontées, nos conditions de travail déplorables sont réglées, en mettant des
CB neufs quand les annotations, dans le précédent, s’accumulent, sans compter que lorsque nous avons
un souci en ligne, on nous répond, tu verras à la gare suivante. Vous comprendrez donc aisément
pourquoi tant d’agents ne se sentent absolument pas investis dans vos annonces. Nous nous
permettrons juste de reprendre le mail d’un de vos DPX mais à la sauce du réel : un gros plus + un gros
plus + un gros plus ne donnent pas envie de faire des efforts…
Nous nous interrogeons également sur le traitement des RAQA et entre autre l’accident de personne de
Mr xxxxx pour lequel nous restons sans réponse sur les dernières interrogations que nous avons émises
suite aux réponses que vous avez apportées sur certains points précis. Forcément il n’y a plus de signaux
de votre part dés l’instant où on vous demande qui a formulé ces réponses quand dans un même temps,
après entretien avec l’agent, celui-ci nous indique complètement l’inverse des explications que vous
avancez. Nous souhaitons donc que ces éclaircissements soient apportés ce jour où nous nous verrons
obligés d’en avertir l’inspection du travail. Sachez également que si nous ne trouvons pas d’issue
favorable à nos demandes nous nous verrons obligés d’arrêter de traiter les RAQA car il est hors de
question que nous validions des faux en écriture.
Vous faites porter par vos CUP et avez mis à l’ordre du jour votre volonté de diminuer le nombre de
weekends des ADC au minimum de la règlementation. La charge de semaine a baissé oui, mais à qui la
faute ? C’est bien à cause de votre politique de séparation des activités. SUD-Rail est fortement opposé à
cette nouvelle attaque des conditions de travail des ADC et fera tout ce qui est en son pouvoir pour
combattre cette nouvelle dégradation.
Vous feriez beaucoup mieux de vous occuper de la rémunération des ADC de votre ET qui est dans de
nombreux endroits en chute libre à tel point que des ADC de TER, FRET ou autres ont des primes de
traction plus élevées.
Enfin, et ne le prenez pas pour une menace mais bien une réalité, nous ne cautionnons absolument pas
votre façon de faire sur le contenu conséquent de l’ODJ que vous indiquez régler également comme tous
les autres en 3H00. Pourtant nous nous sommes déjà retrouvés à largement déborder sur les horaires
pour des ODJ bien moins importants. Pour nous, il n’y a pas de petits, de moyens ou de gros sujets, tous
les items méritent d’être traités et débattus si le besoin s’en fait sentir, en clair, nous n’avons pas à
choisir ce qui nous semble le plus important à traiter en séance. Vous pouvez nous écrire pour nous
justifier que vous êtes seul juge de la durée, nous vous confirmons que nous sommes seuls juges de ce
que souhaitons voir traiter.
Les questions posées sont légitimes et depuis les CSE il n’y a plus de questions « Hors compétences »
mais nous comprenons aisément que cela vous arrange bien de ne pas répondre à certaines questions
qui peuvent être embarrassantes.
Dans le cas ou nous jugerions que le traitement d’un sujet ne nous convient pas ou n’est pas suffisant,
nous saurons vous interpeller sur ce même sujet d’une façon différente. Si c’est comme cela que vous
définissez le dialogue social, nous saurons nous adapter. A bon entendeur…

Nouveau Modèle Managériale (NMM)

Les choses commencent à se préciser, et deviennent donc équivalentes pour tous les axes. Comme nous
le savions déjà, l’expérimentation menée sur deux UP de notre périmètre, qui laissait apparaître une
organisation très différente de celles mises en place, comme par exemple sur Transilien. En effet cette
expérimentation s’appuyait seulement sur une séparation des tâches sur la base unique de DPX, au lieu
de DPX et Conducteur comme on pouvait le constater ailleurs. Le choix avait été fait d’arrêter
l’expérimentation et de revenir sur une base commune à ce qui était déjà fait et surtout commune pour
tous les axes. Seule différence, les ADC choisis ne seront pas repris sous la dénomination d’ARC mais de
RMT (Référent Métier Traction). Les candidatures sont déjà connues pour les deux UP tests mais vont
être lancées pour toutes les autres UP. La direction nous indique qu’une communication sera faite en ce
sens pour tous les agents et que les dossiers de candidature seront menés conjointement avec le DPX des
agents intéressés. Nous avons seulement fait confirmer que non seulement ces agents de seront pas
amenés à réaliser des taches de validation des compétences ni de certification mais également que ces
postes pourront être proposés aux agents en fin de carrière souhaitant se retirer progressivement de la
conduite. La nouvelle organisation pour l’agent sera de 2/3 assistant DPX et 1/3 conduite. Pour
compenser en totalité (dixit la direction) la perte de rémunération engendrée par les missions dites
« sédentaires », la PMJR sera revalorisée de 10% et la prime de roulement de l’agent sera également
revalorisée du même pourcentage.
Missions du RMT:
 Renforcement du lien et de la proximité avec les conducteurs, en garantissant une maîtrise de la
sécurité, participe à l’animation métier et contribue à la performance du collectif.
 Formation et développement des compétences professionnelles des conducteurs sur la base du
Modèle de Compétences Traction.
Compétences requises:
Savoir-faire / savoir être:
 Agent autorisé à la conduite des TGV
 Formateur d’entreprise
 Profil expérimenté, exemplarité sur toutes les composantes du métier de conducteur
 Rigoureux et autonome
 Savoir-faire sur la formation, pédagogie
 Sens du contact, capacité d’animation
 Confidentialité
 Porte la tenue (pour les axes concernés)
 Prend la parole dans ses missions de conducteur
Formations prévues:
 Formateur d’ entreprise, RMT, mécanisme de l’erreur, instructeur, …