Appuyez sur “voir en plein écran” pour lire le tract. Ensuite vous pouvez le télécharger (bouton dans la barre du bas). Pour sortir du tract appuyez sur le bouton en bas à droite .

rpx-21-juin-2022-b

Local ADC des Joncherolles

Il s’agit d’une problématique ancienne. Ce local « ADC » placé sous la
responsabilité du Technicentre de Paris-Nord n’a jamais bénéficié d’une
attention particulière. Nous avons été alertés par vos récentes annotations
BS concernant l’état du local qui au vu des photos se trouvait quasi à
l’abandon (sol sale, défaut de fournitures, fontaine encrassée, bombonnes
d’eau posées en vrac…). Nous avons donc posé une Demande de
Concertation Immédiate et nous avons été reçus par la direction de la
DEDP et le responsable Patrimoine des Joncherolles.
En premier lieu nous avons fait le point sur la prestation telle que
contractualisée avec l’entreprise Challancin, il y a 2 ans environ, à savoir 4h
de ménage de 16h à 20h du lundi au vendredi pour le poste J et le local
« ADC ». Elle nous a semblé peu cohérente avec l’état du local ces
dernières semaines dont seules les poubelles étaient vidées. La direction du
Technicentre, demandant des comptes au prestataire suite à la DCI, a
appris que le personnel de Challancin en congés n’avait pas été remplacé
durant plusieurs jours. On mesure ici les aberrations de la sous-traitance,
qui non seulement exploite ses salariés mais bénéficie de la mansuétude du
donneur d’ordre qui contrôle peu la qualité et l’effectivité des prestations.
Nous parlons ici d’une grosse boite qui signe des gros contrats avec
l’entreprise SNCF.
D’autre part, la a permis de mettre en lumière le fait que le
responsable patrimoine, gestionnaire du contrat de nettoyage aux
Joncherolles, n’était pas destinataire des remontées BS après tamisage.
Comme les contrôles in-situ étaient inexistants, la situation pouvait
perdurer encore très longtemps.
Lors de la DCI, on nous a indiqué que la remise en état de propreté du
local avait été effectuée, qu’un suivi de la prestation serait effectué et que
le gestionnaire du contrat serait désormais dans la boucle des signalements
suite à vos annotations BS. D’autre part, nous avons demandé la mise en
place d’une feuille de passage pour assurer la traçabilité de la prestation.
Nous espérons que cela permettra un retour à la norme pour ce local.
Il n’y a pas de fatalité. Nos locaux doivent être entretenus. Merci de
continuer à annoter vos BS en copie CSSCT.
Nous rappelons que des toilettes femmes se situent à l’étage au niveau du
poste J.

Point SST

Les avec arrêt sont en recrudescence sur le premier
semestre en comparaison de l’an passé, singulièrement pour les accidents de
plain pied et de dénivellation. La direction peine à trouver des explications
objectives. Il y a la faute à pas de chance mais pour nous l’ambiance de
travail actuelle ne concourt pas à assurer aux agents une sérénité au travail
qui participe à la sécurité dans les cheminements.
Il n’y a eu qu’un accident non reconnu par la CPR sur la période. Celle-ci
envoie de plus en plus fréquemment des notifications de consolidation aux
agents en arrêt (qui peuvent être contestées). Si vous êtes concernés,
rapprochez-vous d’un(e) délégué(e) SUD-Rail.

Désaturation du Dépôt de Villeneuve

La direction exploitation des lignes D et R nous a présenté ce qu’elle compte mettre en place dès l’an
prochain pour désaturer le dépôt de Villeneuve vis-à-vis de l’arrivée du RER NG. Les 32 positions actuelles
ne suffiront pas. Il a été décidé d’exploiter 4 voies du faisceau réception de Villeneuve (25/26/27 et 30) pour
classer en quelque sorte les rames. Les rames « blanches » c’est-à-dire ne nécessitant pas d’intervention de
maintenance seront remisées sur les voies du triage ouest après coupe éventuelle, les rames à maintenir
entrant seules au TMV. Ce classement sera effectué par les Remiseurs Dégareurs de Villeneuve.
D’autre part de mai à novembre 2023, les voies 1 et 2 circulation seront interceptées pour travaux. Cela
aura un impact majeur pour les entrées et sorties du TMV. Il sera nécessaire de transiter par le point P à VP
pour sortir ou entrer vers ou depuis le Nord. La direction a évalué avec Réseau la capacité de transit via cet
itinéraire à 4 trains par heure et un temps supplémentaire de parcours de 15 minutes. Elle étudie une
possibilité de rentrée et sortie par d’autres itinéraires en cas de besoin sans passer par le point P, via la voie A
circul et le poste 3.
Nous sommes clairement dubitatifs sur au moins 2 points: les effectifs de RD pour assurer ces mouvements
supplémentaires et la fluidité du passage par le point P.
Nous avons demandé une note pour rappeler certaines particularités qui peuvent être sources d’incident.
La nécessité de désaturer le dépôt se prolongera jusqu’à l’avancée du projet de transformation du site
« Villeneuve Demain ». A suivre…

/effectif ADC

L’objectif annuel de hors IDF pour 2022 est fixé à 12. Au 30 juin, 6 mutations seront réalisées.
L’établissement devrait donc être en capacité de respecter son engagement. Les 2 les plus
récentes ont été réalisées vers Lens et Périgueux. Nous avons demandé à la direction d’avoir une vision plus
globale des besoins de mutation des ADC de l’établissement pour essayer de concrétiser les demandes les
plus anciennes. Une mutation pour Chambéry et une pour Nice sont à l’étude.
En termes d’effectif, nous avons pu avoir un point précis de la situation et des perspectives à venir dans une
période où l’on entend un peu tout et n’importe quoi. A date, nous sommes à –8, nous serions à l’équilibre
sur le plein été, à –9 en septembre et +8 sur le dernier trimestre. La situation n’est pas catastrophique mais
tranche avec la période de « sureffectif » des années passées. Elle se tendra inévitablement vis-à-vis de
l’arrivée du RER NG, dont le calendrier reste incertain mais des sorties d’écoles traction vont intervenir
régulièrement dans les mois à venir après plusieurs années d’arrêt.
La direction a sollicité des agents retraitables pour une prolongation de service d’un an maximum. 2 agents
(Creil et Melun) seraient intéressés. La direction ne s’interdit pas de rappeler des agents retraités
conformément aux directives nationales.

Formation RER NG

Peu de nouvelles informations sur ce sujet. Le calendrier reste flou et soumis à de nombreux aléas. Les ARNM
sont pour l’instant peu sollicités. Une rame est sur site à Noisy pour les premières prises en main. La fin de
l’année 2022 sera consacrée aux formations préalables diverses (Simnext). Les essais devraient débuter à
l’arrivée des 4 premières rames en 2023.
A ce stade le simulateur (1 grappe de 4 postes à Saint Denis qui nous est dédiée) est en cours de fiabilisation
ainsi que le GDI, qui n’est pas encore fonctionnel.
Les ARCS et DPX des sites concernés seront formés à la suite de l’équipe projet, les formations ADC ne
débuteraient pas avant octobre 2023… au mieux.
Le programme de formation est acté avec une partie simulateur en demi-journée au cours des 2 premiers
jours de formation. Il y aura 5 jours de formation comme pour le REGIO 2N et un jour supplémentaire 6
mois après. Un accompagnement pour la réalisation du premier train sera proposé aux agents demandeurs.
Nous avons demandé que du temps supplémentaire soit accordé pour les agents de Creil (la nouveauté
pour eux étant plus grande n’étant pas formés REGIO 2N).
Nous avons demandé les mêmes conditions de rémunération que pour la formation REGIO 2N.
Le choix des sites pour la deuxième phase de Mise En Exploitation (MEX 2) n’est pas encore acté.
Nous avons enfin posé quelques questions « techniques » sur le baissez panto automatique, les
pantos/archets et les portes des cabines. Nous attendons des réponses.
Pour résumer, beaucoup d’inconnues vis-à-vis de ce projet majeur pour notre établissement. Les échéances
approchent. Pour nous, nombre de sujets (impacts sur les notamment) ne pourront pas être
traités dans l’improvisation et doivent être anticipés!

Astreintes PPU

La direction a décidé d’officialiser les différentes astreintes au niveau de la PPU pour assurer le montage et
la modification du plan de transport (on ne va pas se mentir majoritairement en cas de mouvements
sociaux). 3 cycles d’astreinte sur la base du volontariat vont être créés pour:
 Coordinateur du plan de transport
 Planificateur
 Superviseur ordonnancement
L’astreinte sera déclenchée selon les besoins au plus tard le vendredi midi et sera rémunérée au taux B. Les
fiches de poste seront mises à jour pour les futurs recrutements à ces postes.

Le Carton Rouge

Vous avez tous constaté la disparition des butoirs de VIB
derrière une épaisse végétation. Alors que les premiers
BS annotés datent du 12 mai, malgré nos relances
insistantes auprès de la direction (qui se tourne vers
l’INFRA), la situation n’a pas évolué plus d’un mois
après. LAMENTABLE! A quoi sert VIGI-EXPRESS?
Les relations de la direction sécurité de la ligne D sont a priori moins
simples avec l’INFRA PNO qu’avec l’INFRA PSE . Nous le déplorons.
Nous avons pu suite à vos signalements faire intervenir l’INFRA pour
le CV de type bas du tiroir d’ORRY (qui s’est contentée du minimum
laissant une piste envahie) et pour l’arbuste qui bouchait la vue au
niveau de la traversée devant l’UP Melun. Au vu de l’état des
emprises, on peut craindre le pire pour les semaines à venir!

Regio 2N Inhibition de la récupération

Le matériel a demandé à la direction Sécu de l’établissement de modifier la note de service « givre » reprise
dans le recueil TT00911. Le but est d’inhiber la fonction récupération du courant en freinage vers la
caténaire. Ce courant n’étant pas limité par la position du Z(LI)COU, le matériel craint une détérioration du
pantographe. Pour ce faire, il faudra manuellement annuler la fonction à partir du TDD à la remise en
service de la rame, en attendant la modification du logiciel des R2N courant 2023.
Cette inhibition sera sans incidence, le courant étant redirigé vers les rhéostats de la rame.

Les brèves

 Les travaux au faisceau de Creil ne dérogent pas à la règle, le planning prévu ne sera pas tenu. 1 mois
supplémentaire devrait permettre leur achèvement (pose des estacades et exploitation du réseau
hydraulique). La direction nous a indiqué, malgré tout, que l’exploitation du faisceau pourrait reprendre
comme prévu à la fin de la semaine 26 pour les ADC et le Matériel et que les cheminements seraient
rendus propres.
 Comme nous le préssentions, le déploiement d’ORION à l’occasion du roulement Plein été est une
véritable catastrophe. Un logiciel qui complique tout et qui est incapable de monter des grilles! Un
comble. Le travail de la commission roulement s’en est trouvé quasi empêché. La direction s’entête et est
prise par les impératifs de production. Il est encore temps de renoncer. C’est ce que nous continuerons à
demander à la direction à l’instar des collègues des lignes LAJ qui ont une petite année d’avance sur nous
vis-à-vis du déploiement d’ORION. Une Unitaire a été déposée aujourd’hui sur ce sujet.
 COVID: légère remontée du nombre de cas au niveau national dans la population générale. Les masques
et gel restent disponibles sur site à la demande. 2 agents demeurent en isolement sanitaire. Ils devront à
priori reprendre le travail au 31 juillet selon les directives gouvernementales. D’autre part, la direction a
décidé unilatéralement d’arrêter la désinfection journalière « COVID » avec pour argument que le suivi
du « nettoyage » sera plus rigoureux que durant la période antérieure au COVID. Nous sommes
consternés par cette décision qui prouve bien le peu de considération de la direction pour l’hygiène de
nos espaces de travail!
 Les gourdes promises sont toujours en commande et devraient arriver avant la fin de l’été. Les bouteilles
d’eau restent à disposition jusqu’en septembre. Une fontaine supplémentaire doit être installée dans le
local quai 3 en gare souterraine.
 Nous avons remonté les disfonctionnements de la machine à café de VIB et les défauts
d’approvisionnement de celle de la gare souterraine. Sur ces 2 sujets la direction s’est engagée à un retour
à la normale. Il est attendu par tous!
 Comme il y a 4 ans, des garages à MTU vont se faire de nouveau sur les voies A et B en raison de travaux
sur les installations électriques des voies du faisceau à partir de la semaine 33 (15 aout) jusqu’à la semaine44

La note de service de l’époque qui a été abrogée sera de nouveau intégrée à la TT00911. Nous avons
demandé à la direction que la mise en place précédente soit de nouveau déployée.
 VTC MTU/MS. Au cours des dernières semaines le bilan est clairement catastrophique pour le prestataire
ALLOCAB dans ce secteur. On ne compte plus les courses annulées, non honorées avec des agents qui se
retrouvent sans solution. La direction nous parle de la mise en place d’un nouveau contrat avec au moins
une société de taxi historique mais nous avons l’impression que cela prend un temps infini. Il est grand
temps de conclure!

La délégation SUD-Rail souhaite de bonnes vacances
à ceux qui pourront en profiter. Nous restons
collectivement sur le pont durant la période estivale.