Réunion de contingents de niveaux : silence, ça pousse…

28 Jan 2022

Appuyez sur “voir en plein écran” pour lire le tract. Ensuite vous pouvez le télécharger (bouton dans la barre du bas). Pour sortir du tract appuyez sur le bouton en bas à droite .

FEDERATION-SUD-Rail-TRACT-REUNION-NOTATION-NIVEAUX-2022

A force de ne rien combattre certains pourraient encore faire les étonnés
des impacts de la réforme du ferroviaire qui supprime l’embauche au
Statut et donc l’appauvrissement mécanique des effectifs éligibles à un passage en niveau.
Les mêmes pourraient aussi tout signer et obtenir le soutien de la direction qui met en
œuvre un accord NAO (qui n’est pas valide) juste parce que nous entrons dans une période
électorale et jouer aujourd’hui l’étonnement de mesures prévues inapplicables.
Il n’en sera rien dans les jours qui arrivent car ils se glorifieront sans aucun doute de
l’obtention de niveaux supplémentaires.
Supplémentaires oui, mais bien loin de compenser la perte catastrophique de niveaux de
ces dernières années comme nous avons pu le dénoncer lors de cette réunion.
La réalité des chiffres mieux que les faux discours !!

La direction annonce en début de réunion 5018 Niveaux attribués avec des laissés-pour-
compte devenus habituels pour la direction et certains. Les petites qualifications voient

leurs ratios diminuer. Après nos interventions concernant les plus basses qualifications, la
direction daigne y apporter des dernières améliorations. Il faut dire qu’elle avait plus que
largement couvert les qualifications F, G et H les faisant passer respectivement 527, 239, 231
niveaux en début de réunion à 720, 395 et 240 en fin de réunion.

Comparatif du nombre de niveaux donnés ces
dernières années et répartition par qualification !!

C’est donc avec une perte annuelle de niveaux que ce premier round se termine.
La direction dans sa grande bonté annonce donc 260 hors compte par suite de la
réduction du délai maximal à 12 ans. Mais en définitive, ces « HC 12 ans » viendront
prendre la place des hors compte habituels comme le reprend le premier graphique. Et
ceux-ci sont « prévus » annuellement, et ne seront donc pas « en plus ».
Période électorale oblige, il faut aider les petits amis !!
L’accord que nous avons refusé de signer prévoyait un apport de 15 % de niveau
supplémentaires pour les métiers en tension (il faut comprendre sous-effectifs ou
surcharge de travail), et pour ceux montés en compétence (il faut comprendre
augmentation de productivité et polyvalence).

C’est donc avec joie que certains ont accueilli les 850 niveaux
supplémentaires. Mais ne savaient-ils donc pas que ces niveaux seront
attribués proportionnellement aux demandes des SA et de leur effectif,
mais surtout qu’aucun suivi sur les attributions n’est prévu ? Cerise sur
le gâteau ces niveaux seront également attribués dans les 1⁄4 annuels et
non pas en une fois en avril.
Tout cela laisse présager que les notateurs vont pouvoir s’en donner à
cœur joie, et que des niveaux « HC 12 ans » ou « supplémentaire 15% »
seront attribués à qui le notateur souhaitera. Aucune directive
nationale, aucun cadrage, et ça sera la seule année !! La direction
s’aperçoit elle-même que tout cela devient une usine à gaz. Mais vous
pourrez compter sur vos délégués SUD-Rail pour suivre ces
répercussions dans les périmètres de notation.
Pendant que certains réclament le niveau H 3, la Fédération SUD-Rail
est intervenue à plusieurs reprises pour que les plus petites
rémunérations aient une attention particulière. Au-delà des contingents
en niveau, ce sont les 11 agents SNCF, encore placés sur la qualification
A qui devraient voir une mesure particulière les concernant afin de leur
permettre une évolution dans la grille de rémunération.
Comme pour eux, l’ensemble des cheminots sont ralentis dans leur
évolution en position de rémunération du fait que les effectifs se
réduisent.
Nous avons réitéré notre demande d’une table ronde sur la grille de
rémunération et sur la mécanique de notation complétement bloquée à
la suite de la suppression du statut. Et quand que certains demandent
un déblocage de la grille vers le haut pour une minorité, nous avons de
nouveau revendiqué des mesures d’équité durant les pour
toutes et tous mais aussi que soit reconnu l’investissement de toutes
celles et ceux qui ont contribué à maintenir le système ferroviaire en
activité au risque de leur santé.