Réorganisation “Résolument Client” : première bilatérale

11 Fév 2022

Appuyez sur “voir en plein écran” pour lire le tract. Ensuite vous pouvez le télécharger (bouton dans la barre du bas). Pour sortir du tract appuyez sur le bouton en bas à droite .

tract-bilat-1-DED-CIV

Le 10 février s’est tenue la première bilatérale entre la direction et SUD-Rail. Ces réunions sont à mettre sous le contrôle et la pression des agents si nous voulons faire évoluer la direction sur son projet. SUD-Rail met en place une stratégie ambitieuse :

  • Informer les cheminots, les voyageurs et les élus, de l’étendue de la réorganisation. Pour cela nous avons diffusé, les 25 janvier et 1 février, 30.000 tracts aux usagers. Nous avons sorti plusieurs tracts à destination des cheminots et envoyé un courrier à l’ensemble des maires des lignes D et R. Nous avons lancé une pétition en ligne signée pour l’instant par plus de

1.100 personnes.

  • Nous avons contacté la presse afin que l’ampleur des suppressions de guichets et de postes soit connue du grand public et de mettre la pression à la SNCF comme à la région IDF. Plusieurs articles sont sortis dans la presse aussi bien régionale que nationale.
  • Nous avons pris contact avec les maires afin de les éclairer sur les conséquences concrètes de cette réorganisation dans leur gare.
  • Nous avons interpelé à 60 grévistes la direction régionale lors de la du 27 janvier afin qu’elle se rende compte par elle-même, de l’attachement des agents aux missions qu’ils effectuent sur le terrain, comme aux conséquences sur leurs conditions de travail et de rémunération.
  • Nous organisons un grand rassemblement IDF, le 16 février, car cette réorganisation dépasse le périmètre des lignes D et R, afin de mettre la pression à Valérie Pécresse dans une période délicate pour elle. Ce rassemblement sera médiatisé, il est donc important d’y participer afin de montrer par le nombre, l’étendue de notre détermination.

·           Par la suite, nous proposerons d’autres initiatives après le rassemblement du 16 février.

Nous pensons que certains postes peuvent être sauvegardé, que la réorganisation, par le rapport de force, peut encore être modifiée en faveur des agents. Par ailleurs, si cette réorganisation devait arriver à son terme, pour nous certains points sont un préalable tel que :

·           RH 910 : le RH910 sera ouvert à tous les agents impactés par le projet, ce qui est la moindre des choses. Nous avons demandé que les montants de l’ITT soit versée, au plus haut niveau possible.

Il faut impérativement continuer à mettre la pression à la direction. Il en va de nos conditions de travail et de rémunérations.

Prochaine étape, le mercredi 16 février à 9h00 devant le conseil régional IDF, venez nombreux.