Transilien : effectif réduit, polyvalence imposée aux Agents Gare : appel intersyndical

Oct 27, 2021 | LN Commercial

Tract-Liaison-C-26-oct-2021

Liaison Commercial

Nous ne sommes rien, soyons tout !

FÉDÉRATION SUD-Rail

Transilien : effectif réduit, polyvalence :

toujours plus de charge pour les agents commerciaux en gare !

Sachons dire NON ! Mobilisons-nous !

Appel intersyndical à la à Paris Nord.

SNCF Transilien

& Ile-de-France Mobilités détruisent méthodiquement & systématiquement :

Þ l’humanisation des gares mis en place qui consistait à une présence d’agents SNCF du premier au dernier train,

Þ les bulles d’accueil, les guichets des gares et les agences navigo,

Þ organisent la répression des usagers sans billets par la mas- sification des opérations de luttes anti-fraude.

Dans toutes les régions, établissements après établissement, la direction Transilien a profité du renou- vellement du contrat Ile de France Mobilités pour faire payer aux salarié.es la baisse projetée des coûts d’exploitation. Après une première réorganisation en juin 2021 à Paris-Est (la direction d’EPT4 annonce déjà la prochaine), c’est au tour de Paris Nord (HBK) et de PSL. Les premières réunions ont eu lieu dans les régions Paris rive gauche, Paris sud est et à Paris nord à suivre…

EN QUOI CONSISTENT LES RÉORGANISATIONS ?

Dans la continuité des

« petits collectifs, ou de Proxilien » les réorga- nisations se succèdent.

La suppression des postes d’agents d’exécu- tion, des dirigeants de proximité des (qualification E, TC), le transfert de tâches sur des agents de qualifica- tion D (ACM – M1),

l’usage de l’intérim et une baisse de plus ou moins importante de la réserve et les suppres- sion de poste ont permis des économies consé- quentes pour TRANSI- LIEN et une surcharge de travail pour les agents.

E n v a h i s s e m e n t d e s l o c a u x

Le 5 octobre, en grève à l’appel des Organisations syndicales, l’Assemblée générale a décidé d’envahir les locaux de la direction d’HBK pour montrer leur détermination à repousser l’organisation projetée par les patrons. Bravo à toutes et tous ! On ne lâche rien !

p a r l e s a g e n t s e n g r è v e !

L’étape actuelle consiste à poursuivre la politique : dumping social et lean management en appliquant la même recette avec des proportions différentes suivant les établissements (postes supprimés (PSL : 100, N&U (Paris Rive Gauche) : 32 et à PNO au moins 30 qui sont déjà va- cants), amplitude et jours de présence d’agents SNCF, part de réserve très réduite, volume à la hausse des « petits collectifs », externalisations de certaines tâches, transformation des gares en PANG, attaque sur les postes de jours, plurifonctionnalité et ultra-polyvalence etc.)

Þ suppression de la majorité des postes d’agents de réserve, utili- sation massive d’intérimaires. La précarisation de nos emplois se poursuit avec l’externalisa- tion des objets trouvés, parfois de l’aide aux personnes à mobi- lités réduites ou encore de la gestion des flux sur les quais à Samsic Event.

Mais qu’est-ce que le lean ?

Le but du lean est d’instaurer un flux tendu permanent, et donc une course à la producti- vité. Lean en anglais signifie maigre.

La flexibilité et la polyvalence est égale à une

diminution de personnel dans les gares.

Les réorganisations permanentes ont aussi pour objet de déstabiliser les travailleuses et travailleurs comme de détruire les collectifs de travail.

 Þ suppression de la présence en extrême soirée, samedis et di- manches dans la quasi-totalité des gares, considérées comme de moindre importance.

Þ augmentation du nombre de roulement en 6h-14h, des postes de jours passent à la trappe ou pourraient être prochainement menacés.

Þ attaques sur les indemnités de langues ou réduction à l’anglais.

Þ suppression des maitres-chiens, remplacement par des agents de sécurité, ceux de nuits ne sont plus rémunérés sur 12h mais parfois sur 8h + 4h de coupures.

Transilien menace actuellement les agents d’HBK.

Après 1 journée de grève, Assemblées Générales et 2 rassemblements,

ils se mobilisent à nouveau par la grève le 2 novembre !

Répondons à la hauteur de leur attaque, soyons prêts à nous mobiliser pour imposer une réelle politique de service public.

 Nous ne sommes pas de la chair à patron!

FÉDÉRATION SUD-Rail

liaison-commercial sudrail. r

octobre