Déroulement de carrière, facilités de circulations…. Les mensonges dévoilés, les persepectives affirmées !

7 Fév 2022

Appuyez sur “voir en plein écran” pour lire le tract. Ensuite vous pouvez le télécharger (bouton dans la barre du bas). Pour sortir du tract appuyez sur le bouton en bas à droite .

02.2022.SUD_.Rail_.Tract_.Transpo.Classif.SNCF_

Les élections professionnelles sont en ligne de mire pour certains et tous les coups semblent permis, même celui
de la désinformation. Pour SUD-Rail, pas de calculs politiciens, c’est l’intérêt des cheminots et de l’ensemble des
travailleurs du rail qui prime ! A ce titre, l’accord classification, sans revenir sur les droits acquis des cheminots de
la SNCF, crée de nouveaux droits pour tous les salariés du rail . SUD-Rail ne fait pas de démagogie, et surtout
n’oppose pas les cheminots à l’ensemble des travailleurs du rail.
Cet accord de branche est un socle commun pour l’ensemble des entreprises et devra être complété d’accords
d’entreprises, il ne laisse personne au bord des voies et assure l’avenir de tous en étant une barrière contre le
dumping social ! Et après toutes les calomnies, maintenant que la SNCF à dit comment elle entendait transposer cet
accord de branche, certains vont devoir revoir sérieusement leurs copies !

Salaires et Notations.

La rémunération étant un sujet sensible, certaines OS affirmaient que la grille
de rémunération des cheminots disparaissait définitivement et que la fin des
à la SNCF étaient actées, la vérité est tout autre !

Des repères communs pour plus de transparence !
La mise en place de repères communs à tous les salarié-e-s statutaires
comme contractuel-le-s va permettre une évolution professionnelle sur les
mêmes références. Ceci permettra de mettre fin au flou total sur les
déroulements de carrières et les promotions des contractuel-le-s.
Pour les agents SNCF, cela signifie la possibilité de pouvoir évoluer sur
plusieurs classes (qualifs) sans pour autant changer de métier ou d’affectation
en valorisant les compétences !
PLUS DE TRANSPARENCE ET PLUS D’EQUITE ENTRE
CONTRACTUEL-LE-S ET STATUTAIRES !
NOTATION AUCUN
CHANGEMENT

Certaines annoncent une baisse de la
rémunération des agents contractuels,
mensonge ! Même si la SNCF ne fait
pas assez en complément de la
Branche !

Déroulement de carrière, Facilités de circulations…
Les mensonges dévoilés, les perspectives affirmées !

Pour mettre l’ensemble des entreprises de la branche et tous les « non-
statutaires » (Cdi) sur une même base et ainsi éviter le dumping social

sur les métiers, les qualifications qui vont être remplacées par les
« Classes » sans autres changement !

TRANSPOSITION QUALIF/CLASSE

NOUVELLES RÉGLES : Un agent au statut ou contractuel assurant
le remplacement d’une classe immédiatement supérieure à la sienne
sera promu à la classe concernée après un délai maximal fixé à 4 mois
pour un agent du collège Exécution et 6 mois pour un agent du collège
Maitrise ou Cadre.
La Classe 5 (QE) restera soumise à un dispositif spécifique, chaque
agent pourra se porter candidat dans les mêmes critères existants
aujourd’hui.

REVALORISATION DES HEURES DE NUITS POUR TOUS !

La hiérarchie des normes s’imposant dans la branche ferroviaire, toute mesure négociée dans la branche, qui serait
supérieure aux accords d’entreprises en cours, doit être appliquée. C’est le cas de la rémunération du travail de nuit, où la
SNCF va devoir s’aligner sur le montant de 4,46 euros par heure de nuit pour les sédentaires pour la période 22h à 7h et de
4,03 euros pour les roulants (contre 2,90 euros à la SNCF aujourd’hui). Contrairement aux affirmations de certains, les
primes de nuit ne sont pas supprimées, ce n’est que du plus qui à été négocié !

Facilités de circulations SNCF…Flagrant délit de MENSONGE !

Ceux qui annoncaient la fin des FC en seront
pour leurs comptes, la fièvre est redescendue !

Rien ne change, et comme annoncée, les salarié-
e-s SNCF pourront emprunter les trains privés et

vice-versa ! Elle est où la régression !?

QUALIFICATION vers CLASSE, repère commun à tous !

L’incompétence ou les mensonges ne grandissent pas leurs auteurs !

Alors même que tous les cheminot-e-s, quel que soit leur statut, sont en proie à l’inquiétude liée à l’ouver-
ture à la concurrence et au risque de dumping social, alors que nombreux-euse-s sont confronté-e-s à la

recherche de productivité et à des restructurations incessantes, c’est bien de cohésion et de compétences
dont ont besoin les salarié-e-s pour affronter les patrons et non de démagogie et de mensonges. SUD-Rail
a fait le choix de l’avenir de tous les travailleurs du rail plutôt que celui de la démagogie. Mais il est vrai que
certains, qui hurlent aujourd’hui, viendront demain, comme pour l’APLD, demander aux patrons l’application
de cet accord qui apporte stabilité et garantie à toutes et tous !
SUD-Rail revendique la classe 4 pour les métiers de la relation clients et d’opérateur Fret !
Dans le cadre de la transposition de l’accord de branche, la direction ne peut plus faire ce qu’elle veut avec les métiers. La
direction impose pour beaucoup la polyvalence aux agents des métiers de la relation client au sol et d’opérateur Fret, s’il faut
continuer à se battre pour nos emplois et l’humanisation des gares, il faut que les agents en gare soient reconnus !
De fait, selon la grille de transposition, les critères de compétence de nombreux agents répondent à un positionnement sur la
classe 4 (Qualif D). Alors plutôt que de faire de la démagogie, la fédération SUD-Rail, tout en s’opposant au quotidien à la
polyvalence, a engagé un processus revendicatif pour que la direction applique la règlementation prévue. Si elle refuse de s’y
plier lorsque la transposition sera effective, des recours seront envisagés pour faire valoir les droits des agents concernés !
Revendiquer, Lutter contre le dumping social,
gagner des droits aux travailleurs du rail, c’est ça SUD-Rail !
Alors pour assurer ton avenir, Rejoins Nous !